Tourisme à Angoulême (16 000)

Une histoire de calviniste

Les remparts de la ville guident le piéton vers la cathédrale Saint Pierre, qui est une église romane détruite en partie par les calvinistes au XVIème siècle pendant les guerres de religion. Soixante quinze personnages sont sculptés sur la façade, et représentent les thèmes de l’ascension et du retour du Christ. Autant dire que vous n’avez plus besoin de lire le Nouveau Testament.
Jean Calvin, grande figure du protestantisme, est passé par ici pendant la Réforme. Il fuit Paris et se retrouve ici en 1533, où il rédige une partie de l’Institution de la religion chrétienne. Et effectivement, il était bien tranquille pendant son séjour.

Angoulême et ses anecdotes

Les Wisigoths détenaient cette ville pendant le Moyen-Âge. C’est Clovis qui les attaqua en 507. Pendant ce combat, Clovis aurait été blessé à la jambe et sur une tour de la deuxième enceinte, vous
pouvez apercevoir une jambe sculptée qui se dégage du mur et ne serait autre que la « jambe de Clovis». Ne vous affolez donc pas, ce n’est pas la vraie jambe d’un constructeur qui se serait emmuré la jambe pendant la construction du rempart. Pendant le règne de François Ier, en 1524 pour être exact, le navigateur italien Giovanni da Verrazzano a donné au territoire qu’il avait découvert dans le nouveau monde la « Nouvelle Angoulême» en l’honneur du roi et de cette ville. Cette parcelle a ensuite été renommé « Nouvelle-Amsterdam » pour enfin devenir « New York » !

Le « Neuvième art »

La Cité internationale de la bande dessinée et de l’image se trouve à Angoulême, elle enregistre les bandes dessinées qui paraissent en France. On trouve aussi l’École régionale des Beaux-Arts, créée en 1983 et qui est la première section de bande dessinée en France. Alors si vous désirez que votre bande dessinée fasse un tabac, vous savez où vous rendre, votre précieuse histoire protégée de vos bras. Certains murs sont peints dans un style de bande dessinée : un premier se trouve à la rampe d’Aguesseau et représente une ruelle avec des maisons et des personnages ; un autre à la rue de la Cloche Verte, illustrant un trompe l’oeil avec une façade, une pleine lune et un portait noir ; un dernier à la rue de la Grand-Font, qui représente une tour avec d’autres bâtiments en arrière-plan, ainsi qu’un passage de bateau.

S’installer à Angoulême

Il y a plus de 26 000 logements sur la commune d’Angoulême (16 000). Ville préfecture du département de la Charente dans la région Poitou, la commune accueille plus de 42 000 habitants, ce qui fait un logement pour deux personnes environ. Parmi les 42 000 angoumoisins, 36 % d’entre eux sont propriétaires contre 61% de particuliers qui font de la location d’appartement à Angoulême (voir : Aktifimmo.com). La répartition des biens immobiliers s’effectue de la manière suivante, 55% d’appartements et 43% de maisons. Enfin pour les particuliers désirant s’installer sur le secteur, sachez que le prix de l’immobilier moyen à Angoulême, comme on peut le voir sur http://www.lesclesdumidi.com/immobilier/immobilier-charente-angouleme.html est de  1300 euros le mètre carré environ tous types de biens confondus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *